vers le site du Ministère de l'Equipement

L'Equipement en France :
> sites départementaux
> sites régionaux
> site national

retour vers l'accueil "DDE Finistère" FINISTERE

2 boulevard du Finistère 29325 - Quimper cedex / 02.98.76.51.52

Vous êtes > usager > collectivité > professionnel > médias dernière mise à jour : mercredi 21 septembre 2005 12:43
 
 
 
 
pour en savoir plus...
> contact à la DDE
- Service Maritime et Aéroportuaire (SMA)
2 rue Aldéric Lecomte
BP36
29801 - Brest cedex 9
tél : 02.98.33.40.61
fax : 02.98.33.40.71
sma.dde-29@equipement.gouv.fr 

 

> autres contacts
- Direction Départementale des Affaires Maritimes
60 quai de l'Odet / 29000 Quimper
tél : 02.98.64.96.40 / fax : 02.98.55.21.29
mèl : DDAM-Finistere@equipement.gouv.fr

 

> autres sites à visiter
. site "mer" ministère de l'équipement
.
Centre d'Études Techniques Maritimes et Fluviales (CETMEF)

. conservatoire de l'espace littoral et des rivages lacustres

. marine nationale
. préfecture maritime de l'Atlantique
. préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord

 
 illustrations et chiffres
 
 la DDE du Finistère
Accueil > la mer
 la mer  
littoral I signalisation maritime I ports I histoire et technique I tous les phares visitables en 2004 I sécurité loisirs nautiques
 
Le département du Finistère est certainement le plus maritime de tous les départements métropolitains.

Parmi les 17 ports d'intérêt national que compte la France, 2 sont basés dans le Finistère : Brest et Concarneau. Le Fret et Roscanvel, cales situées près de l'Ile Longue (base militaire stratégique), comptent aussi, accessoirement, parmi les ports d'intérêt national, du fait de leur situation géographique.
Le Finistère compte aussi 14 ports départementaux dont celui de Roscoff pour lequel la DDE-SMA est mise à disposition du Conseil Général pour assurer la police portuaire ainsi que 70 ports communaux.
Outre les missions qui lui incombent sur les ports d'État, (direction, gestion technique et administrative, police, ingénierie), la DDE apporte son concours aux gestionnaires de ports en matière d'études et de travaux spécialisés. Elle mène, pour le compte de la préfecture du Finistère les procédures de la compétence de l’État dans le domaine portuaire.

La DDE du Finistère gère les 906 Établissements de Signalisation Maritime (ESM) du Finistère et procède au mouillage et au relevage des grosses bouées de l'Archipel des Glénans jusqu'à Flamanville (Manche). Les moyens se répartissent comme suit : 22 phares, 153 feux, 268 bouées, 463 tourelles, balises et amers. Pour assurer ces missions, la subdivision des "Phares et Balises" (Service Maritime et Aéroportuaire) dispose d'un baliseur neuf, l'"Armorique", réceptionné le 22 octobre 2002 en remplacement du "Georges de Joly", désarmé.
En ce qui concerne les ESM, le service poursuit outre leur entretien, un programme de modernisation (télécontrôle, gestion informatisée, analyse du taux de fiabilité).

 

> les ports

Finistère - les ports Les 88 ports finistériens sont actuellement classés comme suit :
- 4 ports nationaux : Concarneau, Brest, Roscanvel, Le Frêt
- 65 ports départementaux essentiellement consacrés à la pêche ou mixtent pêche et plaisance. Roscoff est un port de commerce à passagers.
- 19 ports communaux.

 

> le littoral
Les 1250km de littoral sont autant d'espaces à la fois fragiles et convoités qui concernent directement de nombreuses d'activités économiques comme le tourisme, le commerce portuaire, l'industrie nautique ou la pêche

 

> sécurité des loisirs nautiques
La campagne 2004 sur la sécurité des loisirs nautiques est lancée.

 

> la signalisation maritime 
La DDE du Finistère gère les 906 Établissements de Signalisation Maritime (ESM) du Finistère et procède au mouillage et au relevage des grosses bouées de l'Archipel des Glénans jusqu'à Flamanville (Manche). Les moyens se répartissent comme suit : 
- 22 phares, 
- 153 feux, 
- 268 bouées, 
- 463 tourelles, 
- balises et amers. 
Pour assurer ces missions, la subdivision des "Phares et Balises" (Service Maritime et Aéroportuaire de la DDE) dispose d'un baliseur neuf, l'"Armorique", réceptionné le 22 octobre 2002 en remplacement du "Georges de Joly", désarmé.
En ce qui concerne les ESM, le service poursuit outre leur entretien, un programme de modernisation (télécontrôle, gestion informatisée, analyse du taux de fiabilité).

 

> un peu d'histoire et de technique...
-
origine des phares, gestion des phares, Fresnel
- les phares finistériens : Armen, la Vieille, la Jument, les Pierres Noires, le Four, Kéréon, le Créac'h, ...
- la flotte finistérienne / fiches techniques : Armorique (successeur du Georges de Joly), Blodwen, Velléda
- la subdivision des phares et balises de Brest
- les subdivisions territoriales et maritimes

 

 


©  Ministère de l'Équipement, des Transports, du Logement, du Tourisme et de la Mer.
Site optimisé pour configuration écran 800x600, milliers de couleurs
.